Une année compliquée à LA

Alors que tout le monde voyait les Lakers favori au titre cette saison suite aux arrivées du quatuor Towns Embiid Harris Rivers, la saison ne se passe pas exactement comme prévu.

Les Lakers censés être tout en haut du classement wonba se retrouvent aux 2/3 de la saison à une piteuse 4ème place à l’ouest, toutes les équipes derrière eux sont en négatif.

Les Lakers n’y arrivent pas

 

Comment expliquer ces mauvaises performances?

Tout d’abord les Lakers perdent beaucoup de matchs serrés et semblent ne pas avoir de joueur clutch leur permettant de terminer les matches. Cela parait tout de même étonnant avec 4 top joueurs dont 3 superstars. Cependant: à la différence de points marqués, les Lakers sont actuellement seconds (différentiel de + 7,4) après avoir été premiers jusqu’à la blessure de Harris. Ils sont également 5èmes en différence de ranking et sont en positif dans toutes les catégories statistiques.

Ils sont également la 5ème attaque et 5ème défense, donc à priori dans la zone des champions (ce serait intéressant que Biboum nous fasse l’analyse cette année).

 

Qu’est ce qui cloche alors à LA? Pourquoi perdent-ils autant de matchs?

un aperçu du banc des Lakers

La première tentative d’explication pourrait venir du supporting cast autour des 4 fantastiques.

En effet Walker Johnson Heyman Jones Ellis et le fantôme de Teague ne se montrent clairement pas au niveau attendu. Dejuan Blair étant le seul montrant réellement des choses intéressantes avec un nombre de minutes limité. Le pire de tous? Chet Walker, drafté en 6ème position l’an dernier et doté d’un réel potentiel ne confirme absolument pas les attentes placées en lui. Alors qu’il tournait à 15 ppg à 45% (dans une équipe certes très faible), il en est cette année à 4ppg à 38 %.

C’est à peine mieux pour Gus Johnson (9-7 à 43%) mais au moins lui il défend un peu.

 

Une seconde piste serait la non complémentarité des stars.

Joël Embiid et Karl Anthony Towns doivent désormais se partager la balle. Cela se reflète par une nette baisse statistique des deux intérieurs (6 ppg en moins pour KAT et 10 pour Embiid). Alors que KAT augmente légèrement son efficacité par tir, Joel lui fait moins bien que la saison précédente. Harris quand à lui est celui qui perd le moins en scoring mais il faut dire qu’il a toujours été première option offensive.

 

Une autre piste consiste à constater que les Lakers n’ont pas de meneur d’élite tel que Derrick Rose pour faire briller les intérieurs. Austin Rivers a beau faire une saison superbe et avoir un ratio assists/TO excellent, il n’est pas un meneur d’élite. A moins d’effectuer un transfert il n’y a malheureusement pas possibilité d’amélioration dans ce secteur.

Frank Vogel n’est pas content de la prestation de ses joueurs

La dernière piste serait les mauvais choix de l’entraineur. Frank Vogel, aux ordres de donMoretti a beau être habitué à coacher KAT, il n’arrive visiblement pas à trouver le plein potentiel de son équipe cette saison. Serait-ce du au fait de s’entêter à jouer en option outside avec le meilleur pivot et le meilleur ailier fort de la saison? C’est possible mais il vient de changer son fusil d’épaule et on verra bien d’ici peu si jouer plus à l’intérieur va porter ses fruits.

 

En attendant l’objectif aux Lakers reste toujours le titre et on espère trouver enfin la bonne formule avant la fin de la saison.

 

go Lakers

About donMoretti

donMoretti

2 rebonds

  1. biboum

    Tu feras mal au moment où ça compte mais en effet l absence d un top PG se fait sentir

  2. aloic7

    Faut faire éclater l’équipe y a pas d’autres choix

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.