Way of NBA
MàJ News

Retraités 2020

Du lourd pour cette cuvée ! La génération 2000 s’éteint progressivement…

On ne les regrettera pas (ou peu)

  • Jason Thompson : 2.6 Ppg et 4.3 Rpg en carrières, 10 teams. Voilà voilà.
  • Ronny Turiaf : il aura fait le taff, la plupart du temps en sortie de banc, mais aussi en titu à Toronto entre autres. Un honorable 8.4 Ppg, 7.1 Rpg, 1.2 Bpg en 25 minutes pour le frenchie.
  • Paul Davis : le gars de l’ombre par excellence, souvent signé au minimum c’était souvent une bonne pioche notamment aux rebonds. 7.1 Ppg, 6.3 Rpg en 21 minutes.
Qui pour tourner les serviettes maintenant ?

Ils ont fait le taff

  • Trevor Ariza : gros défenseur, il a deux pointes à 17 ppg à Chicago en 2007 et Denver en 2010. Il lui aura manqué un shoot fiable et régulier pour vraiment peser dans la ligue, mais il aura été solide pendant ses 17 années dans la ligue. 9.6 ppg, 6.2 Rpg et 1.2 spg en 29 minutes pour Travor.
  • Mo Williams : une arrivée en fanfare dans la ligue (14 points, 8.1 assists et 5 rebonds en tant que rookie), 6 saisons à ce niveau avant de devenir un joueur de rotation. 10 Ppg, 5.2 Apg pour 1.9 tos en 25 minutes en carrière.
  • Luol Deng : homme à tout faire, Deng s’est imposé comme un scoreur sérieux au fil des saisons, avec une pointe à 20.5 ppg en 2012 à Washington. Il décroche aussi le titre de 6th man of the year à Indiana en 2015. 13.6 ppg, 6.2 rpg en 30 minutes.
  • Darko Milicic : Défense ? Connais pas. Par contre quelle papatte ! Darko a fait le bonheur de quelques GMs d’un côté du terrain, avec une pointe à 20 ppg et des pourcentages plus qu’honorable. 13.8 ppg à 46 % en 28 minutes sur sa carrière.

All stars !

  • Emeka Okafor : 2 all defensive 2nd team et all star en 2008 pour l’aillier fort. 7 saisons à  20 Rkg, 10 en double double, ça commence à parler. Maillot retiré à Portland ? 15 ppg 10 rpg en 30 minutes.
  • David Lee : Lee n’aura pas attendu le déclin avant de partir se dorer la pillule, il sort d’une grosse série contre les Rockets. Rebondeur intraitable et gros scoreur, du double double sales en pagaille, 2 fois all star, dommage qu’il ne se soit jamais impliqué en défense. 15.4 ppg, 10.7 rpg, 20.2 Rkg en 32 minutes, joli.
  • Dwyane Wade : Seattle va sans doute regretter sa décision… Il aura passer le plus gros de sa carrière en tant que meneur, avec des pointes à plus de 9 apg, une défense intraitable, des pénétrations de fou furieux, l’un des meilleurs rebondeurs à son poste, et j’en passe… 5 fois all star et une pléthore de all NBA et defensive team. 17.1 ppg, 6.1 rpg, 6.9 apg en 37 minutes. Ciao l’artiste.
Ils suivent quand ses potes ?

Tu veux du MVP ?

  • Carmelo Anthony : bon là on arrive sur des gars qu’on ne présente plus. Scoreur magnifique, sa carrière wonba doit faire rêver le vrai Carmelo. Il a même été en all defensive team, c’est dire… ROY, MVP, multiple all star, 3pt shootout champion, une seule saison à moins de 20 Rkg, sa dernière, il n’a pas pu supporter. Il lui restait un an de contrat aux Pels, sorry Tommy… 27.8 ppg, 6.6 rpg, 24.8 Rkg en carrière, wahou.
  • Tony Parker : celle-ci on la voyait venir, ses 3 dernières saisons ont été cata. Mais notre TP national aura eu une carrière fabuleuse, notamment à Orlando où il deviendra MVP (20.5 ppg, 11.3 apg, 3spg…). Scoring, passe, défense, il savait tout faire. 14.6 ppg, 8.2 apg, 2.2 spg en 35 minutes.
  • Leondro Barbosa : un début dans la ligue un peu poussif, par contre après… C’est 11 saisons de suite à plus de 20 Rkg, 4 saisons à 30 ppg, une saison 2009 aux spurs de folie récompensée par un MVP (32.4 ppg, 8apg pour 1.9 tos). L’un des meilleurs shooters de l’histoire de wonba. 21.7 ppg, 5.5 apg, 47 % aux shoots, 42 % à 3 en 36 minutes pour le brésilien.
  • Chris Bosh : par où commencer… On parle peut-être du GOAT là. Il arrive dans la ligue avec un petit 23/10, deux ans après il tourne en 30/12, une pointe à 34.5 ppg en 2014 aux Lakers, c’est une domination constante des 2 côtés du terrain que nous a proposé Chris Bosh pendant toute sa carrière. Il en avait encore sous la chaussure, sa dernière saison à Miami est de haute volée, mais Chris Bosh a tout gagné et il est temps pour lui de dépenser les quelques $ qu’il a accumulé. 28.2 ppg, 11.1 rpg, 29.4 Rkg en 35 minutes, 17  saisons, 2x MVP… Une légende s’en va.

Related posts

Points de règlements

TonyPop

Cap ou pas cap [validé]

elgobi

GMOY 2021

TonyPop

4 comments

Hans
Hans 19 avril 2019 at 18 h 19 min

Lourd !!!

modjo21
modjo21 19 avril 2019 at 18 h 57 min

Tony commence pas à moitié… du lourd !
Melo, Bosh, Wade, TP, Barbosa, wahhh.

The Truth
The Truth 19 avril 2019 at 20 h 26 min

Le dernier survivant de notre épopée vers le titre. La barbouze était sans doute mon joueur préféré dans la simu et celui que je regrette le plus d’avoir tradé (vs Pierce pour le kiff…)
Sacré cuvée en effet.

Tommy
Tommy 19 avril 2019 at 21 h 53 min

Crève Melo

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils