Le Jazz a-t-il grandi ?

Si on regarde la taille de Wilt Chamberlain (7’1), je dirais que oui, le Jazz est plutôt grand. Mais est ce suffisant pour intégrer le top 8 de la très compétitive Conférence Ouest ? Pas sûr…

Après une 9ème place un peu inesperée la saison passée, l’équipe de Salt Lake City souhaite faire mieux cette saison et espère profiter du léger affaiblissement de certains bastions de l’ouest pour prendre un spot en playoffs.

 

Une certaine stabilité de l’effectif

La free agency a été calme du côté de l’Utah et on a préféré miser sur la stabilité. Bill Sharman, reconnaissant envers la franchise qui la drafté, a prolongé pour 6 ans sans être trop gourmand (moins que le max). N’ayant pas assez de cap pour tenter de jouer les troubles fêtes, les dirigeants ont préféré resigner les joueurs présents la saison passée. Ainsi, le quatuor Heinsohn-Loscutoff-Ramsey-Jones ont acceptés de rester sur le long terme dans l’équipe pour une misère et constituer le banc.

Reggie Jackson et Vern Gardner sont également restés, mais pour une saison uniquement. Ils n’ont pas la garantie de rester, peut être que leur cap sera utilisé dans un trade cette saison.

 

Une présaison encourageante

Oui ce n’est que la présaison et la plupart du temps les stars sont mises au repos, mais il ne faut pas pas enlever la bonne campagne du Jazz qui a fini à la 6ème place de la conférence et a pu envoyer ses 2 stars Wilt Chamberlain et Bill Sharman au Pré-All Star Game.

 

Les forces : le secteur intérieur

C’est peut être la principale force de l’équipe, le secteur intérieur. Mené par le monstre physique Wilt Chamberlain, qui continue de progresser chaque année, ce dernier a confié vouloir devenir le nouveau KAT de la ligue. A ses côtés, le sophomore Jerry Lucas qui a montré une belle complémentarité lors de la présaison et qui pourrait s’inscrire sur le long terme dans la raquette. Pour les faire souffler, on peut compter sur l’apport du vieillissant mais utile JaJuan Johnson et du couteau suisse Tom Heinsohn (à l’aise en PF ou SF).

 

Les faiblesses : les extérieurs

Alors, oui Bill Sharman est un excellent joueur, mais faut avouer que sur les extérieurs il est un peu seul et n’a pas l’âme d’un franchise player pour porter à lui seul l’équipe. Il sera accompagné sur l’aile par Gordon Hayward, qui même s’il est toujours apprécié pour son professionnalisme, ressent de plus en plus le poids de l’âge. Pour la mène, KC Jones et Reggie Jackson se disputeront/partageront la place de titulaire, en attendant la saison prochaine et espérons le l’arrivée d’un fort meneur. Les back up sur les ailes banc seront Tom Sanders et Jim Loscutoff, qui apporteront leur défense (ils ne savent faire que ça aussi).

 

5 majeur du Jazz cette saison

 

Effectif 2025 :

C: Chamberlain / Johnson
PF: Lucas / Heinsohn / Gardner
SF: Hayward / Sanders / Loscutoff
SG: Sharman / Ramsey / Bradley
PG: Jones / Jackson / Carter-Williams

 

About Bean

Bean

Un rebond

  1. chris008

    Merci Bean pour cette présentation d’équipe 🙂

    Heureusement que tu as précisé le nom de ton équipe car il y’a beaucoup de joueurs des Celtics dans ton cinq de départ 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.