Way of NBA

Vous l’attendiez tous, voici le résultat (sans surprise) pour le titre de MIP 2018…

Mais allons-y étape par étape…

Ranking 2017

1 NIKOLA JOKIC 24,0
2 RUSSELL WESTBROOK 22,5
3 KARL-ANTHONY TOWNS 19,9
4 ANDREW WIGGINS 18,7
5 JEFF TEAGUE 18,3
6 RUDY GOBERT 18,0
7 KEMBA WALKER 17,0
8 TOBIAS HARRIS 15,9
9 MARCUS SMART 10,4
10 KENTAVIOUS CALDWELL-POPE 9,8
11 SEBASTIAN TELFAIR 8,2
12 SPENCER DINWIDDIE 5,2

Gros écart au niveau du ranking 2017 entre Nikola Jokic qui a déjà presque tout d’un MVP en puissance et Spencer Dinwiddie. Il y a assurément parmi les nominés de quoi monter une équipe plus que compétitive…

Ranking 2018

1 NIKOLA JOKIC 28,7 =
2 RUSSELL WESTBROOK 28,2 =
3 KARL-ANTHONY TOWNS 26,4 =
4 ANDREW WIGGINS 25,5 =
5 JEFF TEAGUE 24,0 =
6 KEMBA WALKER 22,1 +1
7 RUDY GOBERT 18,7 -1
8 MARCUS SMART 18,3 +1
9 SEBASTIAN TELFAIR 16,0 +2
10 TOBIAS HARRIS 15,9 -2
11 SPENCER DINWIDDIE 15,7 +1
12 KENTAVIOUS CALDWELL-POPE 15,3 -2

Le Top 5 reste inchangé par rapport à 2017 mais on note par exemple que Sebastian Telfair à doublé son ranking entre les 2 années ou encore que Kentavious Caldwell-Pope l’a triplé !

Progression ranking entre 2017 et 2018

1 SPENCER DINWIDDIE 10,5
2 MARCUS SMART 7,9
3 SEBASTIAN TELFAIR 7,8
4 ANDREW WIGGINS 6,8
5 KARL-ANTHONY TOWNS 6,5
6 JEFF TEAGUE 5,7
7 RUSSELL WESTBROOK 5,7
8 KENTAVIOUS CALDWELL-POPE 5,5
9 KEMBA WALKER 5,1
10 NIKOLA JOKIC 4,7
11 RUDY GOBERT 0,7
12 TOBIAS HARRIS 0,0

Gros bond en avant pour Spencer Dinwiddie qui gagne plus de 10pts. A l’inverse, bonnet d’âne pour Tobias Harris qui présente en 2018 le même ranking qu’en 2017.

Ranking 2017 sur 40′

1 NIKOLA JOKIC 29,2
2 KARL-ANTHONY TOWNS 26,6
3 RUSSELL WESTBROOK 23,6
4 ANDREW WIGGINS 21,9
5 RUDY GOBERT 21,7
6 SEBASTIAN TELFAIR 20,6
7 JEFF TEAGUE 20,2
8 SPENCER DINWIDDIE 20,0
9 KEMBA WALKER 19,7
10 TOBIAS HARRIS 18,2
11 MARCUS SMART 15,2
12 KENTAVIOUS CALDWELL-POPE 12,3

Un classement presque similaire à celui du ranking brut pour 2017 pour les 1ers de la classe et donc normalement dominé par Nikola Jokic. En revanche belle progression de Spencer Dinwiddie qui gagne 4 places !

Ranking 2018 sur 40′

1 NIKOLA JOKIC 31,2 =
2 KARL-ANTHONY TOWNS 31,1 =
3 RUSSELL WESTBROOK 28,8 =
4 ANDREW WIGGINS 26,7 =
5 JEFF TEAGUE 24,6 +2
6 KEMBA WALKER 24,0 +3
7 RUDY GOBERT 21,9 -2
8 SEBASTIAN TELFAIR 20,9 -2
9 MARCUS SMART 20,4 +2
10 TOBIAS HARRIS 20,3 =
11 SPENCER DINWIDDIE 19,2 -3
12 KENTAVIOUS CALDWELL-POPE 17,9 =

Encore et toujours Nikola Jokic pour dominer cette nouvelle catégorie. Le quatuor de tête est inchangé par rapport à 2017, belle progression de Kemba Walker qui gagne 3 places tandis que Spencer Dinwiddie en perd 3.

Progression ranking entre 2017 et 2018 sur 40′

1 KENTAVIOUS CALDWELL-POPE 5,6
2 RUSSELL WESTBROOK 5,3
3 MARCUS SMART 5,2
4 ANDREW WIGGINS 4,8
5 KARL-ANTHONY TOWNS 4,4
6 JEFF TEAGUE 4,3
7 KEMBA WALKER 4,3
8 TOBIAS HARRIS 2,1
9 NIKOLA JOKIC 2,0
10 SEBASTIAN TELFAIR 0,3
11 RUDY GOBERT 0,2
12 SPENCER DINWIDDIE -0,8

Classement dominé d’une courte tête par Kentavious Cadlwell-Pope devant 6 joueurs qui se tiennent en 1 point. A l’inverse, Spencer Dinwiddie a la particularité de présenter un ranking sur 40′ inférieur en 2018 par rapport à 2017 !

Votre MIP est…

1 KARL-ANTHONY TOWNS 28
2 MARCUS SMART 19
3 JEFF TEAGUE 17
4 KENTAVIOUS CALDWELL-POPE 10
5 RUSSELL WESTBROOK 9
6 KEMBA WALKER 6
7 SEBASTIAN TELFAIR 5
8 NIKOLA JOKIC 3
9 SPENCER DINWIDDIE 3
10 TOBIAS HARRIS 1
11 ANDREW WIGGINS 0
12 RUDY GOBERT 0

Karl-Anthony Towns remporte le titre de MIP en dominant largement la concurrence. Grand artisan de la qualification des Pistons pour les playoffs, il en profite directement et la hype faite autour de lui fait le reste. Bravo à lui donc et à Romu qui a su ne pas le dealer le transcender pour en faire le MIP 2018 !!!

Amélioration en % entre 2017 et 2018

1 KENTAVIOUS CALDWELL-POPE 45,6%
2 MARCUS SMART 33,8%
3 RUSSELL WESTBROOK 22,4%
4 KEMBA WALKER 21,9%
5 ANDREW WIGGINS 21,7%
6 JEFF TEAGUE 21,4%
7 KARL-ANTHONY TOWNS 16,7%
8 TOBIAS HARRIS 11,5%
9 NIKOLA JOKIC 6,9%
10 SEBASTIAN TELFAIR 1,4%
11 RUDY GOBERT 0,9%
12 SPENCER DINWIDDIE -4,0%

Pourtant, sur le plan statistique il n’y a pas photo, Kentavious Caldwell-Pope mérite le titre de MIP si l’on ne se fie qu’à ce seul critère. Il a crevé l’écran et vraiment franchi un pallier. Le fait d’être le leader des Pels, une équipe à la dérive et dont le GM n’est autre que Tommy a forcément joué en sa défaveur…

A l’inverse, Spencer Dinwiddie qui a augmenté en ranking de façon saisissante entre 2017 et 2018 a vu sur ce même laps de temps son temps de jeu augmenter encore plus rapidement ce qui explique que finalement sur le plan statistique son amélioration soit en fait une légère régression. Après nul doute qu’il ait contribué à sa façon à la belle saison régulière des Hawks.

Enfin, pour terminer, un petit mot sur Marcus Smart qui aurait sans doute aussi mérité ce titre tant il a pesé dans la bonne saison des Hornets en parvenant à hausser son niveau de jeu de façon significative tout en étant bien mieux entouré en 2018 qu’il ne l’était en 2017.

Related posts

GMOYOPOOWONBA

Magic

MIP 2020 – Votre choix

Myster

Peut mieux faire…

Myster

2 comments

Le Dauphin 23 juillet 2018 at 22 h 25 min

Donner le MIP à un troisième année, qui plus est top 1 de draft… J’avoue ne pas trop comprendre. KAT est juste au niveau où il devait être…

Myster
Myster 24 juillet 2018 at 14 h 55 min

Je suis de ton avis Ben, malheureusement tous les GM ne voient pas comme nous 🙂

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils