Way of NBA
News Team

Avec qui dealer ?

Je reprends la suite d’un article de Crap sur les procédures longues et complexes à mener pour entrevoir un deal.

La société se Macronise, tout n’est que procédure pour arriver à ses fins.

Après avoir rempli le formulaire B742-A dans votre humble demeure, rendez-vous au guichet pour obtenir la liste des candidats.
Compter environ 6 heures d’attente… L’administration mon bon monsieur, l’administration…

Sur cette liste, tout n’est pas bon à prendre…
1- Boston : environ 300 000 deniers disponibles, et un candidat pas toujours accessible. Certains disent même qu’il est proctologue. Aucun lien.

2- Charlotte : il s’est lancé dans cette campagne et il ne lache rien. Néo-papa (Agaga comme essaye de l’intituler sa progéniture), il ne dort pas, oublie parfois même qu’il gère un groupe. Il risque bien d’être au second tour néanmoins.

3- Dallas : Dallas, c’est Cartapus. Tu le vois, tu le vois plus. Il est là, il est plus là. Tu le trouves, tu le gardes, mais t’as intérêt d’avoir bien mijoté ta potion magique avant de vouloir lui en refiler.

4- Detroit : il a diminué la CSG en jartant le duo Wade Melo, il a fortifié les fortifications du fort avec le roi DAJ. Retombé à un bilan équilibré de dollars sortant, il risque de ne plus bouger ses disciples.

5- Golden State : notre maitre chanteur, toujours sur son Grenoble perché, à essayer de proies choper, sur son Tinder préféré. Bon bah si vous avez compris ça, vous avez tout compris. Pour dealer, faut matcher.

6- Houston : monsieur auto-école, il brûle les feux-rouges et crame les bouteilles de rouge comme personne, avant, pendant, et après la formation. Allez, je vous donne un tips : pour dealer avec lui, c’est le lundi, ou le dimanche s’il fait beau.

7- Lakers : la légende dit qu’il est déjà venu à l’assemblée.

8- Clippers : l’autre légende. Entourés des dalton inamovibles (B Simmons – K Thompson – A Gordon – DMC), notre Mo (Dolphin) Dalton n’a que peu de temps, notre Besancenot ne trouve pas de temps pour ses loisirs malgré ses 28 heures par semaine par mois.

9- Miami : il est rentré du Brésil avec les maracas à plat et depuis on n’en entend plus parler. A la recherche d’un moyen de communication quelconque, il aurait sombré dans la Tourtel.

10- New Orleans : Tommy le magnifique, le meilleur des pires candidats, ou le pire des meilleurs. En tout cas, après avoir expérimenté la pucellité pendant des années, il a changé de bras droit avec la venue d’Andrew Wiggins. Il serait plus musclé que le bras de Nadal …

11- Orlando : pris en flagrant délit de giclette sur la signature de Jokic et senti poussé des ailes, il a tourné à la Red Bull pendant 15 jours en août, période creuse. Toujours décalé, recalé, jamais calé et jamais titré, la phrase qui résume le mieux le candidat Burlito est : « tu touches avec les yeux » (caca mou est une réponse valable également)

12- Phoenix : cramé. Tout simplement cramé. Un feu de forêt, une cigarette en pleine nature, il a cramé. Perdre son ordinateur (et donc sa capacité de réflexion) a été un coup fatal à notre ami. Un peu notre Bayrou, il a déjà perdu avant d’avoir commencé (sans doute lié au prénom…) de RIP Maximus !

13- Portland : en un mot Luka Doncic. Il a climatisé le management comme dirait David Cozette, il avait la chatte à Dédé comme dirait le pélo moyen stéphanois. Myster, c’est le grââl. Inaccessible, trop bonne pour toi.

14- San Antonio : 3….2….1…. ignition ? L’explosion en plein vol, le Manu Macron : il pouvait tout renverser, tout révolutionner (à moins que ce soit Hamon ? non je déconne, pas de couille). Il est opé pour trader, mais il ne lui reste que les miettes. Notre petite bitch de 5 h du mat’ quoi 🙂

15- Toronto : bon bah Toronto, c’est la petite bitch de 16 h du mat’ du lendemain de la veille du week-end arrosé d’EVG. Il reste un joueur valable, très barbu, très FA, et très irrégulier. Alors soit tu t’éclates, soit tu te rates…

Allez, on prend son petit bulletin, on le met dans l’urne (non Tommy, ce n’est pas une métaphore). Et ensuite, on fera le second tour de ses élections du Meilleur GM avec qui dealer !

Related posts

Conley arrive à Detroit

donMoretti

Des lolos

Magic

Le journal du Harden

Magic

10 comments

Magic
Magic 2 octobre 2018 at 19 h 02 min

Choisir c est éliminer. Je ne peux en éliminer qu un. Merci pour l article.

Le Dauphin 2 octobre 2018 at 19 h 24 min

Chris008

Myster
Myster 2 octobre 2018 at 21 h 00 min

Vu mon début de saison je suis ouvert aux propositions de deals.
Tout le monde peut bouger
sauf Luka bien entendu 😉

Tommy
Tommy 3 octobre 2018 at 9 h 59 min

Toujours dispo pour dealer avec ceux qui font pas d’offres bidons.
On cherche un SG/SF meilleur que KCP.
Wiggins Bagley Lonzo intouchables et Boban dur à faire partir mais le reste ça peut partir (même mon pick mais pas gratos)

The Truth
The Truth 3 octobre 2018 at 10 h 06 min

Dalllaaassss

aloic7
aloic7 3 octobre 2018 at 20 h 28 min

Perso avec Manu chacun de mes deals s’est conclu vite fait, et on en fait quasi un chaque saison

TonyPop
TonyPop 3 octobre 2018 at 10 h 21 min

J’ai toujours voté vert.

Patrick
Patrick 3 octobre 2018 at 13 h 16 min

Portland !!

syr_melo
syr_melo 3 octobre 2018 at 13 h 44 min

J’ai aussi Alec Brown (12.3ppg 9.1rpg 1.5bpg, 16.1 de ranking) qui peut bouger !

aloic7
aloic7 3 octobre 2018 at 20 h 30 min

Lasers sans hésiter

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils